• desir-intense.com
    • rencontrelafemme.com
      • leplancul-facile.com
        • Histoires candaulistes : La voracité de ma femme enfin satisfaite


          Dans cette histoire de sexe, je raconte de quelle manière j’ai fait un coup double en assouvissant mes pulsions candaulistes et en apportant satisfaction à ma nymphomane d’épouse.

          Depuis fort longtemps je fantasmais sur le fait de voir ma cochonne d’épouse se faire démonter par un mec ayant une troisième jambe dans l’entrecuisse.  Il arrivait que cette pensée surgisse brusquement dans un endroit insolite, et cela me permettait de prendre mon pied uniquement accompagné de ma fidèle main ; campagne incontestée de tous les amateurs des plaisirs en solitaire. Olivier mon jardinier allait se charger avec joie de cette lubrique besogne. Je savais que ma femme lorgnait sur lui et qu’ils avaient déjà eu un plan sexe ensemble, toutefois je prétendais n’avoir aucune information sur cette aventure adultérine. Grace à une caméra secrètement installée dans ma chambre, je pouvais me branler sur la vidéo durant laquelle Olivier défonçait ma femme sans le moindre remord. Bien que ça m’excitait au plus haut point, je désirais voir ce spectacle de mes yeux et j’allais ainsi satisfaire ma libido qui bouillait d’envie. Tous les protagonistes étaient d’accord, nous étions nus comme des vers au bord de la piscine, et j’allais enfin jouir en regardant ma femme baiser avec le jardinier, de plus son adultère serait enfin officiel. 

          Grosse cochonne et jeune vicelard

          Ma femme ne se fit pas prier et s’activa rapidement à sucer la queue d’Olivier qui éprouvait manifestement beaucoup de plaisir à cette fellation.  La mouille ne cessait de dégouliner de ses cuisses et je me demandais ce qui provoquait une telle excitation. Peut-être aimait-elle avoir un voyeur durant ses ébats ! je tiendrais ce rôle à merveille car ma queue dure comme l’acier était encouragée par ce spectacle licencieux. Excitée au possible, elle s’agenouilla et demanda à Olivier de lui déboiter le vagin. Olivier était clairement un adepte de porno car sa façon de défourailler ma femme démontrait qu’il avait suivi des tutos sexe. La sève montait en moi et j’allais jouir, c’était tellement bon et mes râles de jouissance semblaient plaire à Olivier et ma femme qui se mirent à baiser frénétiquement comme des animaux. Je me levais et me rapprochais des deux pour gicler sur leurs corps et les souiller avec mon foutre. Le sperme s’éjecta de ma bite et se répandit sur Olivier et mon épouse qui se mis à me sucer afin de prolonger le plaisir.  

          De plaisantes histoires de sexe

          La plateforme est parfaite pour les amateurs de littérature rose, ces récits érotiques vous feront voyager dans des univers lubriques, et vous fourniront une excuse de vous astiquer le pénis. Découvrez une autre facette du libertinage et partagez vos propres histoires erotiques, ce qui vous permettra d’avoir une meilleure interaction avec les membres présents sur le site.